Interventants.

Dr med. Andreas Wildi, licencié en droit

Ce que les professionnel×le×s de l’optique doivent savoir

L’objectif de la loi fédérale sur les professions de la santé (LPSan) est d'encourager la qualité des professions de la santé, enseignées dans les Hautes Écoles Spécialisées, en définissant des exigences uniformes à l’échelle nationale. À l’avenir, le domaine de l’optique sera également réglementé par la LPSan – à l’image de la formation d’opticien ne diplômé e EPS qui, depuis 2007 déjà, a été remplacée par le Bachelor en Optométrie. Dans son exposé, Dr Andreas Wildi met l’accent sur les changements qui vont affecter la branche de l’optique et qui sont liés à la LPSan et ses ordonnances.

 

CV

Après des études de médecine à l’Université de Zurich, Andreas Wildi entame des études de droit à l’Université de Saint-Gall (MLaw) tout en cumulant les emplois à temps partiel à l’hôpital, dans un cabinet médical et dans le cadre de missions internationales de sauvetage. Avant même son admission au barreau, il acquiert ses premières expériences professionnelles juridiques en tant que greffier stagiaire au tribunal cantonal de Schaffhouse et comme avocat stagiaire dans un cabinet d’affaires zurichois de renom.

Après un premier poste d’avocat dans un grand cabinet zurichois, il travaille à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) au sein duquel il dirige la division chargée des remboursements pharmaceutiques et de la fixation des prix.

Puis sa fonction de responsable du département juridique de Janssen Pharmaceuticals (Johnson & Johnson) pour la région EMEA lui permet d’acquérir une connaissance plus approfondie du marché mondial.

À partir de 2012, il exerce à nouveau comme avocat au sein d’un cabinet zurichois bien établi, avant de devenir associé du cabinet Walder Wyss en 2015.

« Retour à l'aperçu