Interventants.

Dr Veit Sturm

Ces dix dernières années, plusieurs stratégies thérapeutiques ont été développées pour prévenir la progression de la myopie. Il est possible par exemple de traiter avec une concentration d’atropine de 0,01% les enfants de moins de six ans dont la myopie, présentant une réfraction initiale de -2 dpt, a progressé de -0,5 dpt en une année. Dans une première phase, le traitement est administré pendant deux ans, durant lesquels un examen de la réfraction sous cycloplégie devrait être effectué et la longueur axiale mesurée tous les six mois. Il est possible d’interrompre l’administration de l’atropine si la progression annuelle chute en dessous des -0,25 dpt pendant la deuxième année. Ce traitement à faible dose (0,01%) est généralement bien toléré par les patient×e×s et ne présente que peu d'effets secondaires.


 

CV

Après des études de médecine à Greifswald, Berlin et San Francisco, Prof. Dr Veit Sturm suit une formation de médecin spécialisé en ophtalmologie à la Clinique Universitaire de Potsdam et à l’Hôpital Universitaire Eppendorf de Hambourg. En 2005, il obtient le titre de médecin spécialisé en soins oculaires. Entre 2007 et 2011, il occupe différents postes au département ophtalmologique de l’Hôpital Universitaire de Zurich et à la clinique ophtalmologique du Hospital for Sick Children de Toronto, puis passe sa thèse d’habilitation à l’Université de Zurich en 2010. Depuis 2012, il dirige l’unité de strabologie et de neuro-ophtalmologie de la clinique ophtalmologique de l’Hôpital cantonal de St-Gall. En 2017, il est nommé professeur titulaire à l’Université de Zurich.
Prof. Sturm est par ailleurs expert auprès de plus de 20 revues scientifiques médicales, membre du groupe de travail «Strabisme» de la SSOO depuis 2008 et membre du conseil de la société européenne d’ophtalmologie pédiatrique EPOS depuis 2016.

« Retour à l'aperçu