Interventants.

Thomas Hofmann

Notion très à la mode, le dépistage visuel n’en reste pas moins un domaine flou que chacun×e, les professionnel le s de la branche y compris, semble interpréter et comprendre à sa manière. Pratiquer un dépistage visuel est de fait bien plus qu’un examen technique; c’est agir de manière responsable. Que faire alors si un dépistage s’avère positif? En s'appuyant sur des exemples tirés de la pratique, Thomas Hofmann explique quelles sont les approches, les stratégies et les façons de procéder possibles.

Outre la chirurgie réfractive, le secteur des verres de lunettes et dans une moindre mesure celui des lentilles de contact accordent une plus grande importance aux aberrations d’ordre supérieur, c’est-à-dire aux aberrations dépassant les «simples» amétropies sphériques et astigmates. Plusieurs questions se posent dès lors: quelles techniques permettent la mesure de ces aberrations, est-il vraiment possible de les corriger et quels avantages en tirent les patient e s?

 

CV

Optométriste MSc, Thomas Hofmann crée en 2010 le Centre d’Optométrie Thomas Hofmann à Bâle.

Dans son cabinet spécialisé, il traite des pathologies oculaires touchant le segment antérieur de l'œil. Il est par ailleurs professeur à la FHNW d’Olten pour le cursus Bachelor et professeur à la Haute École HTW d’Aalen pour le cursus Master, ainsi que membre adjoint de la faculté du New England College of Optometry de Boston. Orateur multilingue (allemand, français, anglais et italien), Thomas Hofmann donne également des conférences et organise des ateliers sur le thème de la chirurgie ophtalmologique dans le cadre de congrès et de formations interdisciplinaires en Suisse et à l’étranger.

« Retour à l'aperçu