Exposés OPT-X.23

Martin Kündig

M.Sc. Optométrie SSOO
Clinique d’ophtalmologie de l’hôpital universitaire de Bâle

D’après la LPSan et l’OCPSan, les optométristes doivent être capables «d’identifier les signes s’écartant de la norme physiologique», de reconnaître les modifications de l’organe oculaire symptomatiques de maladies systémiques et «d’utiliser les techniques et les méthodes adaptées [...], au besoin, à l’aide de topiques ophtalmiques à visée diagnostique», «de recommander ou d’ordonner les mesures appropriées, notamment des examens, des dispositifs de correction, des moyens auxiliaires, des thérapies, ou d’adresser les patients ou les clients au spécialiste compétent».

Que dois-je, devrais-je, puis-je, ai-je le droit de faire maintenant? C’est à toutes ces questions que répond cette conférence!


 

CV

Martin Kündig exerce comme spécialiste de l’optométrie clinique à la clinique d’ophtalmologie de l’hôpital universitaire de Bâle. Il forme des médecins assistants, au sein de son service ou dans le cadre des cours sur la réfraction de la SSO, sur des questions touchant à l’optique et à la réfraction. Depuis 2019 il est membre du comité de la SSOO, où il s’occupe notamment du programme des congrès de printemps. Il dirige les groupes de travail interassociatifs sur les médicaments en optométrie et le manuel des bonnes pratiques en optométrie (Good Practice Guideline), qui réfléchissent à la mise en œuvre des nouvelles dispositions légales dans la pratique quotidienne.

« Retour à l'aperçu